Profitez
Comment fabrique t-on du parfum ?

Comment fabrique t-on du parfum ?

Tout savoir sur la fabrication du parfum

Produit cosmétique à part entière, le parfum est adulé depuis tout temps. De l’Antiquité jusqu’à nos jours, les créations parfumées ne cessent de rivaliser d’originalité et d’authenticité, plongeant l’odorat dans un festival de senteurs. Avec l’avancée technologique, les produits sont de plus en plus aboutis. Vous allez découvrir ici comment  fabriquer du parfum et quelles sont les techniques les plus utilisées.

 

Création du parfum : les notes olfactives

En parfumerie, la création de parfum relève d’un domaine créatif et artistique à la fois. Puisqu’il en va de satisfaire l’odorat, c’est un processus délicat et bien œuvré. Savez-vous que le nez est capable de distinguer jusqu’à 10.000 senteurs différentes ? Aussi, il faut savoir que tous les parfums créés sont composés de trois parties différentes que l’on appelle notes olfactives. Ce sont les notes de tête, plus légères, les notes de fond plus soutenues et les notes de cœur à mi-chemin entre la note olfactive de la tête et du fond. Elles peuvent être des notes florales ou fruitées.

L’assemblage de ces familles olfactives permet d’obtenir la base odorante du parfum, et c’est souvent sur cette base que vous choisissez votre fragrance à parfumer selon sa senteur ou encore selon votre personnalité.

 

Les compositions d’un parfum

Avant de songer à créer un parfum, le parfumeur choisit tout d’abord les compositions de leurs produits cosmétiques. Généralement, les eaux de parfum sont composées d’un concentré odorant, c’est l’ingrédient principal qui apporte la senteur et l’odeur agréable, d’un support, généralement de l’alcool ou de l’huile et un fixateur qui est généralement utilisé en note de fond. En outre, un parfum peut être créé à partir de matières premières naturelles et de matières premières de synthèse.

 

Comment fabriquer un parfum ?

Les procédés de fabrication d’un parfum sont fonction de la matière première utilisée. La méthode traditionnelle est associée à des techniques manuelles et peu chimiques tandis que la méthode moderne est issue d’un processus industriel bien élaboré.

 

Fabriquer un parfum à partir d’une matière première naturelle

Pour obtenir le produit fini, il faut passer par deux étapes de fabrication distinctes : une première étape pour obtenir la base parfumée et une deuxième pour obtenir le produit fini mis en flacon. La première étape est la plus complexe puisqu’il existe différentes techniques de parfumeries utilisées pour obtenir un parfum naturel.

 

L’extraction

L’extraction est un processus qui consiste à infuser des éléments végétaux dans de l’eau et du solvant volatil (éthanol, méthanol, benzène, etc.) à une température de 60° environ. Après évaporation du solvant, une sorte de cire épaisse apparait. Ensuite, il faut récupérer cette cire et le mélanger avec de l’alcool puis le chauffer. Après refroidissement, il faut éliminer toute la partie huileuse du mélange pour obtenir une fragrance appelée absolue.

Dans cette technique, vous devez choisir le solvant en fonction des plantes aromatiques utilisées. Par exemple, pour les plantes peu parfumées, il faut utiliser du dioxyde de carbone.

 

La distillation

La méthode de distillation est un des procédés de fabrication de parfum les plus simples et les plus faciles à réaliser pour obtenir des fragrances originales. C’est l’une des techniques majeures dans le domaine de la parfumerie. Elle consiste à mettre toute la sélection végétale : pétales de fleurs, écorces de fruits, feuilles, racines, plante aromatique, etc. dans un alambic avec un volume d’eau conséquent.

L’alambic est une sorte de cuve de grand format, en acier, monté avec un serpentin. Il permet de dissocier les différents arômes et senteurs de chaque produit.  La cuve est chauffée puis mise sous pression pour en faire dégager une vapeur. La vapeur traverse ensuite le serpentin pour se condenser et se transformer en huile essentielle.

 

L’expression

C’est une vieille technique qui permet d’extraire uniquement les agrumes. Il s’agit de presser les agrumes pour obtenir de l’huile essentielle ou l’essence contenue dans les zestes, dans les écorces ou même dans la chair.

 

L’enfleurage

Cette technique est également assez vieille. Datant de l’Antiquité, elle consiste à emprisonner les fleurs dans une couche de graisse. Le tout est macéré dans de l’huile chaude. La graisse permet de capter les senteurs des matières premières et d’obtenir un produit spécial appelé « absolu des pommades ».

 

L’obtention du produit fini

Pour obtenir le produit fini, il faut ajouter de l’alcool, à quantité variable, à la base de parfum (huiles essentielles, absolu, absolu des pommades).  Pour que le mélange soit subtil, il faut le laisser macérer pendant environ 15 jours puis le refroidir avant de le mettre sous flacon.

 

Fabriquer un parfum à partir d’une matière première de synthèse

Les procédés modernes dans la parfumerie utilisent des matières premières de synthèse pour obtenir plus de fragrances et pouvoir proposer un large choix de senteurs sur le marché : parfum pour hommes, parfum pour femmes, parfum de maison, parfums d’ambiance, etc.

Ces matières premières permettent aussi de créer un parfum unique dans la mesure où elles remplacent une matière première naturelle rare ou difficile à trouver. Elles permettent également de faire distinguer une senteur et d’associer le parfum à une émotion, à un sentiment : sensualité, séduction, etc.

 

Le headspace

Les matières premières de synthèse sont obtenues après réaction chimique ou à partir d’isolats de matière naturelle. La technique la plus utilisée est le « Head space ». Il s’agit de reconstituer la senteur naturelle d’une matière première en laboratoire. Pour ce faire, le parfumeur capte les molécules fraiches d’une plante ou d’une fleur pour en faire une analyse. Une « copie » de cette analyse est réalisée afin d’obtenir les molécules intéressantes dans la matière végétale.

Il existe également d’autres procédés plus complexes qui permettent d’obtenir des parfums de synthèse. Ceux-ci contiennent des opérations plus longues et qui peuvent rendre le coût du produit fini plus élevé. Toutefois, ce n’est pas pour autant qu’un parfum perd de toute sa senteur naturelle. La fabrication par synthèse est capable de reproduire à 95% une senteur naturelle et authentique.

La plupart des parfums que vous trouverez sur les rayons cosmétiques et dans la parfumerie de luxe sont issus des procédés de synthèse.


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés